Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/05/2017

Condamnation des anciens dirigeants de Sitindustrie : Frédéric Mangel avocat

A la barre, les frères Bocciolone, les anciens dirigeants du groupe familial Sitindustrie doivent s’expliquer sur les prélèvements opérés en 2009, sur les comptes de leurs filiales Soissonaises, des opérations qui auraient causé la cessation de paiement de l’entreprise et le licenciement de 57 salariés.

A l’audience le procureur souligne que les deux frères ne sont pas des patrons voyous mais il leur reproche d’avoir utilisé 26 millions de la filiale française pour tenter de renflouer leur maison-mère italienne, en difficulté, sans se préoccuper des conséquences en France.

Frédéric Mangel, avocat : « Nous pensons que ce sont les intérêts du groupe de la société-ci qui ont été privilégiés par rapport à la société française et au final les financements qui sont intervenus pour le groupe auraient pu être utilisés à meilleur escient au bénéfice de la société filiale. »

Les accusés se défendent dans un français impeccable. Pour gérer le groupe on ne pouvait pas être au courant de toutes les opérations. Leurs avocats contestent une vision du dossier qui oublie la dureté de la crise économique de 2008.

Emmanuel Marisgny, avocat des accusés : «Un grand nombre de projets à travers le monde ont été gelés voire reportés ce qui a expliqué une chute du carnet de commandes. Sans cette chute du carnet de commandes, et bien le groupe serait toujours ici aujourd’hui et nous espérons bien en convaincre le tribunal auquel n’a été pour l’instant présenté qu’une version franco-française de ce dossier, ce qui n’est pas conforme à la loi ni à la jurisprudence. »

Cet après-midi le parquet a requis à l’encontre des anciens dirigeants des peines allant de 12 à 18 mois de prison avec sursis et des amendes de 75 à 60 000 €. Le tribunal rendra sa décision le 11 Janvier.

Source: Frédéric Mangel Avocat

Les commentaires sont fermés.